NOUS REJOINDRE

Qu’il s’agisse d’intervenir en défense ou en demande, les avocats apprécient la crédibilité du dossier et proposent une stratégie, en évaluant les chances de succès et risques. Ils déterminent la marche à suivre et, dans l’hypothèse où une action judiciaire est possible, appellent les personnes morales et ou physiques qui ont qualité et intérêt à agir à se manifester.

Le budget nécessaire pour financer les honoraires d’avocats et autres frais de justice est évalué au plus juste, en fonction, notamment, du nombre de parties à représenter.

Dans tous les cas de figure, une collecte peut être organisée via la plateforme indépendante sécurisée de crowdfunding Wejustice, qui garantit le sérieux de l’opération.

Tout le monde est susceptible d’alimenter la cagnotte, à la mesure de ses moyens, sans plancher, de façon publique ou strictement confidentielle, au choix.

Le partage des frais permet notamment de pallier les problèmes de trésorerie rencontrés par les petites associations, qui trouvent enfin la possibilité de jouer pleinement le rôle prévu par leurs statuts en devenant demandeurs.

Parallèlement, la multiplication desdits demandeurs doit aboutir à une répartition des risques et soulager les associations ou collectifs les plus exposés ainsi que leurs principaux membres, sur qui pèsent souvent une grosse pression du fait de condamnations antérieures ou de sollicitations trop nombreuses.

Les militants et simples particuliers ont l’opportunité de soutenir concrètement telle ou telle cause qui les touche, se montrant ainsi pleinement acteurs du changement souhaité, même s’ils ne sont pas directement concernés par l’affaire.

Les personnes les plus démunies apportent leur concours en diffusant les appels à contributions. L’éventuel excédent monétaire encaissé est reporté sur les prochaines procédures.

La participation au projet est basée uniquement sur l’intérêt commun défini, le volontariat et la bienveillance.